Rechercher

Spectrum Therapeutics

Le cannabis à des fins médicales vous convient-il?

Si vous vous demandez si le cannabis à des fins médicales peut répondre à vos besoins médicaux qui ne sont pas comblés, voici quelques renseignements pour vous orienter.

Utilisations possibles du cannabis à des fins médicales

  1. Votre professionnel de la santé peut autoriser la consommation de cannabis à des fins médicales pour soulager des symptômes associés à une foule de problèmes pour lesquels des traitements médicaux conventionnels n’ont pas fonctionné. La douleur neuropathique chronique qui nuit à vos activités quotidiennes ou à votre mobilité. Les troubles de l’humeur comme l’anxiété sont fréquents chez les patients souffrant de douleur chronique. Les troubles du sommeil et l’insomnie clinique, exacerbés par la douleur et l’anxiété.

Les effets du cannabis sur votre corps

Les cannabinoïdes représentent les principales substances actives du cannabis à des fins médicales. Ils sont produits par le corps humain, mais se trouvent également dans les plantes, ou peuvent être fabriqués en laboratoire pour être utilisés dans des médicaments délivrés sur ordonnance. Le THC et le CBD sont les deux cannabinoïdes les plus connus et on les retrouve en concentrations relativement élevées dans le plant.

Le cannabis médical et ses cannabinoïdes (principalement le THC et le CBD) peuvent être utilisés comme thérapie pour traiter ou atténuer les symptômes. Selon vos besoins, vous pourriez vouloir sélectionner un produit contenant du THC, du CBD, ou un heureux mélange des deux.


Quelle est la différence entre le THC et le CBD?

  1. Voici les deux cannabinoïdes les plus communs du cannabis à des fins médicales. Le THC Le THC (Δ9-tetrahydrocannabinol) est responsable de plusieurs des effets pharmacologiques du cannabis à des fins médicales, et il peut aider à soulager la douleur, les nausées et les troubles du sommeil, en plus d’améliorer l’appétit. Il peut causer de l’euphorie. Le CBD Le CBD (cannabidiol) peut aider à réduire les inflammations, diminuer les crises épileptiques, réduire l’anxiété et améliorer le sommeil. Contrairement au THC, il ne provoque pas d’effets enivrants et euphoriques. En fait, il peut aider à réduire ces effets.

Le système endocannabinoïde

  1. Notre corps produit naturellement des cannabinoïdes

(appelés endocannabinoïdes) qui interagissent avec les récepteurs cellulaires du corps. Les endocannabinoïdes sont comme u


ne « clé », et les récepteurs co


mme un « verrou », ils se lient ensemble pour produire des effets sur le corps. Notre système endocannabinoïde (SEC) joue un rôle dans plusieurs fonctions physiologiques, y compris la douleur, le sommeil, l’inflammation, la digestion, les fonctions immunitaires et la neuroprotection. Le THC et le CBD interagissent également avec les récepteurs de notre SEC. Cela explique en partie pourquoi le cannabis semble agir sur une aussi grande variété de symptômes et de pathologies.


Généralement, le cannabis séché est offert sous forme de fleurs entières (« bourgeons »), ou sous forme moulue (« préparée » ou « broyée »). D’abord, les fleurs entières de la plante de cannabis femelle sont récoltées et les tiges et les feuilles sont taillées. Ensuite, les fleurs sont séchées jusqu’à ce qu’elles atteignent un pourcentage d’humidité bien précis.

La résine de cannabis concentrée, contenant des cannabinoïdes et autres substances actives, est extraite des fleurs de cannabis préalablement décarboxylées, puis diluée dans une huile alimentaire, afin d’en faire un produit qui peut s’administrer par voie orale à l’aide d’une seringue. Ce produit permet de savoir la quantité exacte de THC et CBD à chaque dose.

Les gélules sont remplies de résine de cannabis diluée dans de l’huile alimentaire. Elles constituent un mode d’administration à la fois discret et pratique.



Lorsque le cannabis est inhalé, ses substances actives sont absorbées presque immédiatement dans le sang par les poumons et ses effets durent généralement entre deux et quatre heures. Si vous souhaitez inhaler votre cannabis, nous vous conseillons d’opter pour la vaporisation. En effet, un vaporisateur réchauffe le cannabis sans le brûler; ce processus permet la libération des composés actifs sous forme de vapeur pouvant être inhalée, ce qui réduit au minimum l’exposition aux sous-produits de la combustion. Il est déconseillé de fumer du cannabis.

Il est important de commencer tranquillement et d’y aller lentement avec les produits à ingérer, car les effets de ces produits peuvent être plus puissants et durer plus longtemps. Les huiles de Spectrum Therapeutics peuvent s’administrer directement à l’aide d’une seringue, en suivant la posologie qui accompagne le produit, ou en respectant les directives d’un professionnel de la santé. Consommer l’huile simplifie la prise d’une dose précise.

L’huile de cannabis et les gélules peuvent prendre entre une et trois heures à faire effet, en fonction du métabolisme et d’autres facteurs (si on a mangé, par exemple). Les effets peuvent durer de 6 à 8 heures, voire plus. Cela peut s’avérer utile la nuit si vous avez besoin d’un soulagement longue durée. Même si certains patients peuvent pendre entre deux et trois doses par jour, il est important de déterminer la dose quotidienne idéale avant de consommer plus de cannabis.

L’huile et les gélules de cannabis ne peuvent être qu’ingérées : elles ne sont pas conçues pour être inhalées ou utilisées avec un vaporisateur.


https://www.spectrumtherapeutics.com/canada/fr/patients/learn-more

13 vues

VOUS N'ÊTES PAS ENCORE ABONNÉ AU SITE 

CELA NE PREND QUE QUELQUES SECONDES !  

  • SoundCloud sociale Icône
  • Blogger Icône sociale
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest

© bengagnon.net  2019 - 2020 - Tous les droits sont réservés.

Créé avec wix.com - Laval-Québec-Canada- Ben Gagnon

Benoit Gagnon| Artiste | Auteur compositeur interprète | Blogueur | Raconteur | créateur | voyageur |webmaster | Youtubeur | Rêveur

Vous pouvez seulement me texter à ce numéro :

514-893-6792

don_edited.png

REGROUPEMENT CENTRES PRÉVENTION SUICIDE