Rechercher

SEUL AU MONDE


On traîne tous notre solitude et des histoires qui entoures notre existence sur terre . Certaines collerons à vos souliers pour que vous vous rappeliez , d'autres disparaîtront avec le temps par ce qu'ils n'avaient aucune importance . Mais ceux qui resterons pèseront lourdes à chaque pas . Peut-être jusqu'à la fin de vos jours pour qu'à votre dernier souffle la vie vous révèle le sens de votre passage dans la lumière divine avant de monter au ciel !

On a tous un où plusieurs secrets cachés dans notre jardin intérieur . Certains auront étés confiés d'autres simulés sans que personnes ne s'aperçoivent de ce lourd secret que vous portez , mais avec qui vous avez appris à respirer !


Voilà j'ai appris à respirer avec cette solitude qui a sue m'accompagner durant toute ma vie . Aussi loin que je puisse me rappeler , ce point noir qui s'est logé dans mon cerveau et qui agrandi depuis mon enfance , j'ai appris à marcher . Et aussi loin que je puisse me rappeler j'ai toujours réussis a repousser ce qu'il provoquait sur moi .

Très jeune il arrivait a envahir complètement mon petit être qui ne se posait pas de question . Il était là présent m'envahissant souvent d'un grand désespoir tellement il occupait toute mon espace . Souvent aussi il disparaissait sans comprendre pourquoi . Alors je recommençais à respirer , il avait disparue sans que je puisse comprendre comment il était revenue . Une grande joie euphorique soudain me prenait et me portait . Mon comportement alors changeait , j'étais à nouveau libéré de son emprise et je devenais hyperactif , dérangeant et plein de vie !

Malheureusement cela ne durais pas longtemps . Il s'agissait qu'un évènement pour que la terre s'écroule emportant ce bonheur agréable et éphémère que j'adorais , mais qui ne restait jamais très longtemps .

Alors un grand vide de tristesse premièrement reprenait sa place et quelques fois même très jeune je voulais rester dans ma chambre , car j'enviais ceux qui restait eux-mêmes , c'est à dire ; Fière et solide !




À l'adolescence les choses ne se sont qu'empirés ! Bien sûr l'alcool , les drogues , le sexe ont mélangés les cartes ! La recherche de mon identité ne fût que plus chaotique . Je ne pouvais que me replier sur moi-même en acceptant les barrières qui se dressaient devant moi et une vie plus stable et paisible . L'école fût un échec , l'amour un désastre et je me suis retrouvé encore une fois face à ma solitude qui grandissait tout autour de moi avec ce point noir dans mon cerveau qui était devenu ma prison .

L'amitié , l'amour , la liberté ce n'était pas pour moi ! Bien sûr j'ai continué à fréquenter quelques amis de l'école . Ils ont je crois compris et presque accepté ma différence . ils ont participés avec moi à des soirées où la drogue et l'alcool coulait à flot et peu à peu les bienfaits des paradis artificiels ont prises la place de ce vide qui grandissait toujours et devenait de plus en plus lourd à porter .

Et un jour quelque chose c'est déposé sur mon chemin : LE VOYAGE

J'avais 16 ans et depuis mon secondaire 1 à l'école Leblanc j'avais exploré avec la guitare la musique et le solfège . Je me rappelle que nous avions des périodes où nous pouvions pratiquer dans des espèces de cabine , isolé du groupe de musique pendant 30 minutes . Les pièces que nous faisais pratiquer le professeur ne m'attirais pas personnellement . Dans ce temps-là ce sont des groupes comme HARMONIUM , LES SÉGUINS , FRANCIS CABREL , AMÉRICA , NEIL YOUNG , BOB DYLAN et bien d'autres . Tous ces groupes m'ont inspiré et ont contribué pour apprendre la guitare .


À 17 ans j'ai quitté mon secondaire inachevé et l'envie de partir sur le pouce a envahit mon cerveau . Je voulais voir la mer et le bout du monde .



J'avais tellement de voir le monde . De chanter , boire , m'amuser , parler , aimer même . J'ai chanté , j'ai rencontré des paysages fabuleux , puis l'amour m'a frappé droit au coeur .

Encore là tout à basculer ! Mes sentiments ont vite étés chamboulés par un désir incommensurable . Entre le désir et la peur les silences furent incendiés de plaisir charnel et d'inconnu . Elle du partir , me laissant sans qu'elle le sache dans un néant où ce point noir pris de plus en plus de place dans mon cerveau et étendis ses racines jusqu'au fond de mon âme .

Nous nous revîmes quelques semaines plus tard après une lettre m'annonçant que son coeur ne m'avait point oublié .

Tout mon être se battait contre la chamaille qui bourdonnait jusqu'au fond de mon coeur qui ne demandait qu'à la revoir .

Que l'amour est violent quand ton ne peu plus arrêter son coeur de battre ! Elle était belle et toujours rayonnante , ce qui n'était pas le cas pour moi , puisque l'amour venait de tout déranger dans mon petit être perdu avec ce point qui traversait mes entrailles et qui me réduisait trop souvent au silence .

Après plusieurs semaines de moments tendres et de baisés amoureux espacé parfois de longues semaines où je lui écrivait des lettres du matin au soir et jusqu'à l'aurore pour lui manifester ce volcan qui brulait en moi , sans lui mentionner une seul fois ce mal qui me poursuit depuis toujours et que je dissimulais derrière mes chansons , mes silences et mes rêves !

Puis un jour elle m'annonça son départ pour Québec pour poursuivre ses études au Cégep de Sainte - foy et qu'elle s'était trouvé un appartement pour y vivre avec son frère pour les 3 prochaines années .

Nos visites ce sont espacés de saison en saison et lorsqu'elle décrocha son Bac en foresterie , elle partie pour le Youkon . Malgré tout lorsque je n'arrivais plus à me connecter avec mon corps et qu'une grande solitude m'envahissait je lui écrivais pour lui parlé , mais après quelques temps , je crois qu'il y a 5 années qui c'est écoulé avant que le désir de la revoir s'estompe et que je me remette à voyager .


J'ai appris à vivre avec ce poids qui a déséquilibré mon existence et qui encore ce pointe comme un démon qu'on me peu se débarrassé . Il faut bien continuer à respirer , car la vie m'a apporté tant de bonheur .

Je me suis marié , j'ai eu 2 beaux enfants que j'aime et maintenant avec Léa ma petite fille nous passons des moments si privilégiés . En plus elle m'a mise sur un piédestal que je ne peu la décevoir , même si malheureusement cela est arrivée car j'ai annulé plusieurs fois nos rendez-vous , cloué au lit incapable de me lever avec ce putain de mal de dos qui ronge le peu d'espoir que j'arrive à voir certain jour , comme si mon corps ce reconnectait de par lui-même pour m'aider un peu .


L'avenir ne s'annonce pas plus coloré pour les prochaines années , mais quand j'arrive à parler de ce point noir avec qui j'ai traversé ma vie en continuant à respirer par ce que la vie m'apportait du bon malgré cela et que si petite soit-elle , j'accueillerai toujours la lumière qui pénètre par l'ouverture de la fenêtre , si mince soit-elle , si je peux me reconnecter avec ce bon vieux corps qui m'a fait fouler sous les pieds de nombreux lieux qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire . Aussi longtemps que je pourrai me rappeler qu'il y aura un temps pour voir , je resterai ce que je suis !







0 vue

Benoit Gagnon| Artiste | Auteur compositeur interprète | Blogueur | Raconteur | créateur | voyageur |webmaster | Youtubeur | Rêveur

Vous pouvez seulement me texter à ce numéro :

514-893-6792

2007©2020 par Benoit Gagnon. Créé avec wix.com

Laval-Québec-Canada- Copyright ©